HDW-ST: Laine isolante de chanvre à fourrer

pour toit, mur et façade

Mise en œuvre

HDW-ST est à encastrer dans les espaces à isoler préalablement préparés sans qu'une découpe supplémentaire soit nécessaire. HDW-ST a des dimensions variables adaptables. Mettre le matériel du ballot directement dans la cavité. Démmeler les parts emmélées. Désassortir les fibres n'est pas nécessaire. "L'espace isolant doit être visuellement bien rempli ! Remplir l'espace isolant sans forcer !" Construire de façon aussi perméable à la diffusion que possible ! En règle générale il est possible de ne pas avoir recours à une membrane ou film pare-vapeur synthétique.

Si ensuite un panneau structural ou une plaque de support pour crépi sera mise en place, il faut d'abord monter le voligeage en dimension intérieure, comme préconisé par le fabricant des panneaux. En règle générale 25 ou 30 cm. Le HDW ST se rentre sans force dans la cavité du voligeage. L'espace doit être visuellement bien rempli. Un contrôle visuel suffit. La précontrainte dans les ballots est choisie de manière à ce que la densité de rembourrage minimum entre ballot soit toujours garantie, sinon des espaces seraient immédiatement détectables. Si la cavité est visuellement bien remplie, la densité exigée est atteinte. La densité exigée est respectée si elle est attente sans force. L'isolation pour des panneaux à rainures ou à poser est apportée en même temps que le montage sur la structure en bois. Une longueur de bras est pour cela toujours à préparer d'avance. Il est recommandé pour une isolation du toit ensuite fermée par des panneaux structuraux ou des plaques de plâtre : Monter d'abord le coffrage sur les chevrons dans les dimensions standards des plaques. Apporter ensuite le HDW ST entre les chevrons et le coffrage. Le HDW ST est pour le reste simplement compacté dans la construction ou rempli dans la cavité.

Construction ancienne – Construction neuve

Dans le cas de rouleaux ou panneaux d'isolant "classique", lors de leur mise en place dans le toit d'une construction ancienne, il reste environ 20% de chutes du fait des différents écarts entre les poutres, des variations d'épaisseur à isoler, des raccords à la maçonnerie, etc... Au contraire le HDW ST s'adapte complétement aux dimensions particulières de chaque édifice. Ainsi il y a 0 % de chute lors de sa mise en oeuvre, en particulier dans les constructions anciennes. Vous n'avez pas besoin d'utiliser d'outil particulier.

Recommandation d'installation

La mise en oeuvre du HDW ST n'implique aucun risque pour la santé (exception faite de la poussière "normale"). Contre la poussière, il est recommandé de porter un masque de protection respiratoire. Pour le contrôle pendant le remplissage : une densité de remplissage trop faible donne l'impression d'un espace vide. Si trop peu de matériau est dans la cavité, cet espace est immédiatement reconnaissable. Il n'y a presque pas de danger d'atteindre une densité de remplissage trop forte. Une épaisseur d'isolation de 18 cm correspond à un remplissage de 5O kg/m³ ; une épaisseur d'isolation plus grande, jusqu'à 30 cm, de 60 kg/m³. Pour arriver par exemple à 70 kg/m³ on aurait besoin de beaucoup de force ; le HDW ST ferait effet ressort et ressortirai en fin de compte en dehors de la cavité si bien que la densité de remplissage diminuerait. Les propriétés physiques de construction changent à peine lorsque la densité de remplissage est trop haute. Le rembourrage devrait s'effectuer sans effort – la cavité devrait être visuellement bien remplie.

Propriétés

  • Isolation thermique au gel et au changement de température: faible diffusivité thermique
  • Isolation thermique au froid (statique): faible coefficient de transmission thermique
  • Isolation thermique au vent et et aux intempéries (dynamique): faible coefficient de pertes thermiques
  • Protection contre la chaleur en été: long déphasage
  • Protection acoustique: isolation phonique (bruit aérien / bruit ambiant)
  • Régulation de l'humidité de l'air ambiant: haute absorption de l'humidité, court temps de séchage
  • Protection incendie: HDW a la classe de résistance au feu M2 (B1 selon la norme DIN 4102-1)
  • Physique du bâtiment: méthode de construction ouverte à la diffusion
  • Matériau de construction de grande longévité: fibre de chanvre extrêmement solide et résistante
  • Protection contre les rongeurs et les insectes: le chanvre est considéré comme un barbelé pour les souris.
  • matériau de construction normé et contrôlé
  • isolant thermique à dimensions adaptables
  • rapide à mettre en place
  • aucune découpe, aucune perte ou chute
  • sans plastique

Composition

  • Sans additifs dangereux pour la santé
  • 100% fait en chanvre
  • Aucun additif

 

Propriétés physiques
Diffusivité thermique  a = 0,341 mm²/s
Conductivité thermique (statique) λ = 0,045 W/mK
Coefficient de pertes thermiques (dynamique) 1/b = 0,013 Wvs/m²K
Capacité thermique spécifique c = 2,2 kJ/kgK
Résistance au feu  C-s2,d0 (M2: combustible, difficilement inflammable; B1 selon la norme DIN 4102-1)
Coefficient d'absorption acoustique pour 6 cm d'épaisseur d'isolation a = 0,55 (H)
Humidité absorbée 3,89 kg/m²
Résistance spécifique à l'écoulement de l'air 1,2 kPa s/m²
Facteur de résistance à la diffusion de la vapeur d'eau µ = 1 - 2